domination

La soumission de Laurent

Laurent s’attendait à tout lorsqu’il a décidé de participer à cette soirée libertine, avec Sylvie, sa superbe épouse âgée de vingt cinq ans. Tout sauf y rencontrer Marc, son pire ennemi, venu en célibataire. En effet, un soir d'Halloween, Laurent a surpris Catie, sa première épouse, au lit avec lui. Il lui semble encore entendre jouir sa femme sous les coups de queues de Marc, il revoit le sperme s’écouler de sa bouche suite à une pipe. Il entend Catie crier son prénom, faire des comparaisons sur ses performances au lit, mais aussi sur ses mensurations plus imposantes que celles de son mari. S’en suivit alors un divorce. Sylvie ne connais pas trop le rival de son cher époux. Elle le sait dragueurs, toujours à l’affut de la moindre conquête, même mariée. Elle le trouve très séduisant, mais ne veut surtout pas tomber entre les filets de ce pervers qui n’attend qu’une chose, humilier Laurent en baisant sa deuxième femme. Les époux savent que lors de cette soirée, tout est permis, et que s’ils ne joueraient pas le jeu, en seraient exclu. Lire la suite de cette entrée »

Notre premier trio

Nous habitons le nord et avons la cinquantaine, mariés depuis 20 ans nos ébats sexuels sont devenus routiniers. J'ai confié à ma femme que mon fantasme était de la voir faire l'amour devant moi avec un inconnu. Aprés bien des hésitations elle a enfin décidé de tenter l'expérience. Sur le net nous avons contacté un représentant parisien en déplacement dans notre région, il avait un studio prés de Lille et nous y invita. Ma femme est sexy, blonde cheveux courts, 95c, chatte épilée, lui avait 60 ans, un physique assez quelconque. Nous avons discuté d'un peut tout en buvant du champagne, ma femme était assise entre nous sur le canapé. Aprés un certain temps notre partenaire a commencé à lui caresser les bras, puis le ventre, il s'est penché pour l'embrasser sur la bouche mais elle a détourné la tête, il l'a embrassé dans le cou en lui caressant les seins, elle fermait les yeux et se laissait faire. Lire la suite de cette entrée »

Partie de poker

Nous sommes enfin samedi ma femme et moi nous préparons pour sortir. Elle met une mini robe noire, elle est sublime. Nous arrivons chez mes amis et commençons notre partie de poker, ce soir-là je perds beaucoup beaucoup d'argent un type me dit ce n'est pas grave ta femme peut éponger ta dette juste en quelques caresses. J'appelle ma femme et lui explique la situation elle s'assied à côté de lui et nous continuons à jouer je perds de plus en plus. Le type met sa main entre ces cuisses elle se laisse faire son souffle s'accélère elle a envie de sa queue je regarde sous la table je vois sa main se promener sur son pantalon devenu trop étroit, pendant ce temps lui met sa main dans sa culotte. J'imagine la chaleur de sa chatte bien gonflée, elle est chaude comme la braise elle lui offre un sein à sucer tout en remontant sa robe et s'asseyant sur lui. Lire la suite de cette entrée »

Ma copine et le vieux monsieur

Ce petit récit érotique n'est sans doute pas à la hauteur de ce que vous pouvez lire ça et là, mais c'est une histoire coquine que nous avons réellement vécue. Nous sommes un couple de 25 ans ensemble depuis cinq ans environ, nous n'avons jamais eu de rapport hors couple, enfin pour ma part en tous cas. Bien que nous sommes curieux par nature l'échangisme ne nous plaît pas spécialement. Voir ma chérie dans les bras d'un autre ne me branche pas plus que cela. Et de son coté, c'est la même chose. Vous voyez le couple banale quoi, à la limite chiant. Lire la suite de cette entrée »

La revanche d’une salope

Après une dispute, nous nous faisions la tête avec Aude, ma copine. Je dois admettre, que lorsqu'il s'agit de faire la tête je suis une vraie tête de lard, capable de rester plusieurs heures sans lui dire un mot. Elle a beaucoup de mal à tenir. N'étant pas d'une nature rancunière contrairement à moi. Bref, les réconciliations sont toujours très agréable étant donné que nous finissons toujours de la même façon, en train de baiser. Donc nous nous étions disputé une fois de plus pour une broutille. J'étais installé sur le canapé dans le salon, en train de feuilleter un magazine. Elle était dans la chambre en train de bouder aussi de son coté. Ma colère était passé depuis un bon moment déjà, mais je ne voulais pas céder. Oui, je l'admet j'ai mauvais caractère, très mauvais même. Lire la suite de cette entrée »
Membres en ligne