en couple

Histoire érotique dans l’ascenseur

 

L’histoire érotique que nous avons vécu dans un ascenseur

 

Mon histoire érotique s’est passé vendredi soir dernier. Nous étions alors invité, mon copain et moi chez des amis qui habite pas très loin de chez nous. Sur le point de garé notre voiture en bas de leur immeuble, je me suis aperçu que mon chéri lorgnait d’un regard discret mes cuisses.

Il faut dire que ce soir là, j’avais soigné ma tenue en mettant une tenue très sexy, comme il aime me voir portée. Un petit chemisier blanc, légèrement transparent, mais bon ce n’étais pas le chemisier qui l’attirait, puisque je portais par-dessus un blouson. En revanche j’avais aussi mis une mini-jupe et des bottes. Mini jupe, qui elle était bien visible. Etant donnée qu’il faisait un peu frisquet, j’ai aussi passé également une paire de collant noir et transparent qui ont l’avantage de toujours excité à fond mon homme, qui il faut bien le dire est un fétichiste des collants. Lire la suite de cette entrée »

Rating 3.38 out of 5
[?]

Mon mari m’exhibe aux routiers

Mon mari m'exhibe, il croit que je ne le sais pas La toute première fois ou mon mari m'as exhibé, cela s'est passé ainsi. Nous roulions sur l'autoroute, nous revenions alors de chez mes beaux parents. J'étais éreinté, et la monotonie du trajet, me fit m'endormir très rapidement. Lire la suite de cette entrée »

Je joue les voyeurs de ma chambre d’hôtel

Voici l'histoire érotique que j'ai pu vivre cet été, enfin dont j'ai plutôt été le témoin ou bien le voyeur. Nous avions loué mon épouse et mes deux filles une chambre d’hôtel en bord de mer pour quelques jours. L’hôtel était on ne peut mieux situé car nous avions seulement la rue à traverser pour nous retrouver sur la plage. La fenêtre de notre chambre donnait également sur la plage. Lire la suite de cette entrée »

Ma femme se déshabille devant la fenêtre pour notre voisin voyeur

Un soir alors que nous étions seuls chez nous, ma femme avait entrepris de m'exciter à mort afin que je la désire un maximum. Ceci dans le but que je lui fasse l'amour d'une façon on ne peut plus bestiale. J'étais installé sur le canapé du salon en train de regarder les informations, tandis qu'elle était à la cuisine en train de finir de ranger. Enfin c'est ce que je pensais. Car en fait, ma coquine est allé se changer dans notre chambre, et s'est vêtue passer moi l'expression comme une salope. Attention je ne dis pas cela de façon péjorative, bien au contraire, c'est même plutôt un compliment, Lire la suite de cette entrée »

Sodomiser sur le balcon par son homme

Voilà environ six mois que nous partageons le même appartement avec ma copine. Pour ma part, tout allait bien, nos journées étaient rythmé entre le boulot, et le soir, ou nous étions heureux de nous retrouver ensemble. Petit dîner romantique, ensuite nous discutions longuement ensemble, la télé était inutile, car nous ne l'allumions jamais, puis nous nous blottissions enfin l'un contre l'autre, sur le canapé. De long préliminaire s'ensuivait, puis nous nous retrouvions dans la chambre, non sans avoir au préalable semer nos vêtements tout le long du chemin qui séparait le chemin de la chambre, pour enfin se donner l'un à l'autre et redécouvrir chaque soir son corps de déesse afin de lui faire tendrement l'amour. Lire la suite de cette entrée »

Une petite fellation dans une cabine d’essayage

J'ai réussi à entraîner mon copain avec moi pour faire du shopping. J'ai cependant du batailler ferme pour le décider. Je pense que comme tous les hommes, il déteste aller faire les boutiques. Pourtant j'adore l'avoir avec moi car après tout, c'est pour lui que j'achète des tenues qui me mette en valeur. Lire la suite de cette entrée »

La revanche d’une salope

Après une dispute, nous nous faisions la tête avec Aude, ma copine. Je dois admettre, que lorsqu'il s'agit de faire la tête je suis une vraie tête de lard, capable de rester plusieurs heures sans lui dire un mot. Elle a beaucoup de mal à tenir. N'étant pas d'une nature rancunière contrairement à moi. Bref, les réconciliations sont toujours très agréable étant donné que nous finissons toujours de la même façon, en train de baiser. Donc nous nous étions disputé une fois de plus pour une broutille. J'étais installé sur le canapé dans le salon, en train de feuilleter un magazine. Elle était dans la chambre en train de bouder aussi de son coté. Ma colère était passé depuis un bon moment déjà, mais je ne voulais pas céder. Oui, je l'admet j'ai mauvais caractère, très mauvais même. Lire la suite de cette entrée »

Une coquine s’exhibe dans un bus, puis branle son homme

Cette histoire coquine s'est passé dans un bus. Nous étions assis l'un face à l'autre. J'adore lorsque l'on se trouve dans un lieu public rendre mon copain dingue de désir pour moi. Je ne sais pas peut être que dans mon inconscient le fait de le voir raide dingue m'excite. De toute façon, j'ai depuis toujours adorée affoler les hommes. Mais toutefois sans tomber dans la vulgarité, non, pour ma part, ce serait plutôt mettre des petites tenues affriolantes pour aller faire mes courses, ou encore dévoilé le fait que je porte des bas sous ma jupe, lorsque j'en porte, etc... Lire la suite de cette entrée »

Une femme va se faire doigter le cul dans un bus devant moi

J'étais dans le bus, lorsque cette histoire érotique m'est arrivé. Enfin, elle n'est pas vraiment arrivé à moi, mais au couple se tenant devant moi. Pour ma part, j'ai plutôt été le témoin de leur exhibition. J'étais alors assis sur un des sièges, et le bus commençais à se remplir. Il faut dire que nous étions en pleine heure de pointe. Une jeune femme est venu se placé devant moi. Elle portait une mini-jupe très courte, et vu ma position je ne pouvais que bien la mater. En plus étant donné qu'elle me tournait le dos, je pouvais regarder ces cuisses sans craindre un regard sévère de sa part. Lire la suite de cette entrée »

Un nouveau couple naissant va faire l’amour sur le canapé

M'étant rendu chez une copine pour aller boire un café, je ne m'attendais vraiment pas à ce qui m'est arrivé ce jour là. J'étais assis à table, elle arrive avec sa cafetière fumante, me sert dans une petite tasse. Je porte le café à mes lèvres, sans même pensé à vérifier au préalable, si le café était, ou non buvable ( j'entends par là, pas trop chaud, non pas que j'accuse cette femme de ne pas s'avoir faire le café ). Là, le liquide, pas bouillant, mais presque à commencer à me brûler, la langue, et le palais. Un réflexe, humain, certes, mais ridicule, lorsque l'on tente de faire bonne figure devant une fille, me fait tout recracher. Résultat des courses, je me suis bien brûlé, et je suis à présent ridicule, avec une grosse tache de café sur mon t-shirt, et sur mon pantalon. Lire la suite de cette entrée »
Membres en ligne