Ma femme se déshabille devant la fenêtre pour notre voisin voyeur





 

Un soir alors que nous étions seuls chez nous, ma femme avait entrepris de m’exciter à mort afin que je la désire un maximum. Ceci dans le but que je lui fasse l’amour d’une façon on ne peut plus bestiale. J’étais installé sur le canapé du salon en train de regarder les informations, tandis qu’elle était à la cuisine en train de finir de ranger. Enfin c’est ce que je pensais. Car en fait, ma coquine est allé se changer dans notre chambre, et s’est vêtue passer moi l’expression comme une salope. Attention je ne dis pas cela de façon péjorative, bien au contraire, c’est même plutôt un compliment,

 

Cuissarde, bas clip, micro jupe, petit string, haut prêt du corps, faisant ressortir son décolleté, voilà un petit résumé de sa tenue. Alléchant non. Elle entra dans la pièce, et se plaça entre moi et le téléviseur, de cette façon elle était certaine de capter mon attention. Je préférais et de loin le spectacle qu’elle m’offrait que ce que je visionnais, c’est pourquoi j’ai éteins la télé afin de me concentrer uniquement sur ma petite coquine de femme.

 

Elle alla se placer devant la fenêtre puis se mis à jouer avec les doubles rideaux passant derrière, faisant dépasser une cuisse ou ses fesses, puis se cachant à nouveau derrière ce paravent. Elle commençait petit à petit à ôter ses effets, un par un d’une façon si sensuelle que ma queue en était douloureuse tellement elle était devenu tendu.

 

Alors que ma femme était à présent totalement nue, toujours en train de jouer à se cacher derrière les doubles rideaux, mon regard fut attiré, l’espace d’une seconde par quelque-chose derrière elle. Ce fut si bref que je n’ai pas pu voir ce qu’il y avait réellement. Je continuais à regarder ma femme bouger devant la fenêtre, faisant onduler son joli corps, me montrant tour à tour ses fesses, ou encore ces seins, lorsque ce qui m’avait attiré la première fois se produisit à nouveau.

 

Cette fois en revanche, j’avais pu voir de quoi il s’agissait. C’était une personne, homme,  habitant dans l’immeuble d’en face fumant une cigarette sur son balcon. Ce qui m’avait en fait attiré c’était le bout rouge de sa clope lorsqu’il tirait une bouffé qui éclairait cet homme masqué par l’obscurité.

 

Je dis donc à mon épouse qu’un homme profitait également de son show coquin. Elle se retourna pour vérifier, puis le vit à son tour. Elle était ainsi totalement nue devant lui. Elle continuais toutefois à se trémousser devant lui et moi sans aucune pudeur. A croire qu’elle était vraiment chaude ce soir.

 

Amusé, je lui fis la réflexion. Pour toute réponse elle haussa les épaules avant de me dire, si le spectacle lui plaît après tout tant mieux. Ma vertus est intacte puisqu’il ne me touche pas, après si lui se touche, je trouve cela plutôt flatteur. Cette idée que cet homme se masturbe en matant ma femme m’excitait beaucoup. Elle continuais donc sa danse de plus en plus torride et de plus en plus précise sur ses intentions de se faire sauter ce soir.

 

Elle se tourna fit un petit signe de la main pour dire au revoir au voyeur qui avait fini sa cigarette depuis longtemps, mais était resté sur son balcon pour profiter du corps nu de ma femme qu’elle lui offrait sans aucune gène. Après avoir dit au revoir à cet homme, elle m’entraîna alors dans la chambre ou nous avons fait l’amour une bonne partie de la nuit.

 

Le lendemain, je rentrais alors du travail, ma femme m’attendait impatiente de me raconter qu’elle est aller sur le balcon pour arroser ses plantes et que l’homme d’en face lui as fait un grand signe de la main pour la saluer. Elle m’avoua alors qu’elle avait répondu timidement par un signe de la main également. Il lui as ensuite fait comprendre que le spectacle était à son goût car il lui a montré son pouce en l’air, puis il a applaudi. Au fur et à mesure qu’elle me racontait son histoire, ma femme rougissait de plus en plus.

Il lui as ensuite demandé de soulever sa jupe. Fébrile et tout excité, je lui demandais si elle l’avait soulevé. Elle me dit que non car je n’étais pas là, et pour elle c’était comme si elle me trompait. Mais elle me demanda tout de même si j’aurais aimé qu’elle le fasse. En revanche, elle lui as montré sa montre pour lui faire comprendre qu’elle le ferait tout à l’heure.

 

A la nuit tombé, ma femme allait se changer dans la chambre, mettre une tenue sexy. Elle avait choisi une robe longue fendu sur la cuisse droite. La fente arrivait presque jusqu’à la hanche. Contrairement à la veille elle ne se mit pas devant la fenêtre. Non, elle ouvrit les deux vantaux en grand, puis se mit à faire un strip-tease on ne peut plus érotique  sur le balcon pour notre voisin d’en face et pour moi.

 

Il me semble bien qu’il avait sorti sa queue et qu’il se masturbait en regardant ma charmante épouse nue devant lui. Elle le vit également et elle me dit que cela l’excitait beaucoup de voir cet homme se branler pour elle. Cela l’excitait d’ailleurs tellement qu’elle me demanda de la prendre en levrette sur le balcon. Je ne me fis pas prier et lui fit l’amour sur ce balcon tandis qu’elle regardait la bite de cet inconnu en train de s’agiter pour elle.

 

Elle m’avoua par la suite qu’elle a eu un orgasme très puissant ce soir là. Depuis c’est devenu un rituel, ma femme s’exhibe très souvent pour cet homme. Ensuite elle me suce, je lui fais l’amour ou encore je la sodomise devant ce voisin voyeur. Lui de son coté se masturbant sans retenue pendant que je pillonais ma gonzesse que je partageais, visuellement au moins avec lui.

 

Tous ceci a fait naître en moi un fantasme. Celui de voir ma femme coucher avec le voisin et moi. Cela me trotte dans la tête depuis un moment, j’aimerai forcé le destin, mais je ne trouve pas l’idée qui fait tilt.

 

Je ne manquerai pas de vous raconter cette histoire si un jour nous venions à inviter ou bien à nous rendre chez cet homme afin que je partage ma petite chérie avec lui.

 

Vincent

Rating 4.00 out of 5
[?]

Laisser un commentaire

Membres en ligne