Histoire érotique d’échangisme





Voici l’histoire érotique de la première fois ou nous avons pratiqué l’échangisme.

Mon mari et moi même, nous partagions depuis bien longtemps le fantasme de tenter, voire de pratiquer fréquemment si cela nous avait plus l’échangisme. Pour nous mettre en jambe, et nous exciter avant de faire l’amour nous lisons souvent des histoires érotiques parlant justement de couple ayant osé se lancer dans l’aventure de l’échangisme.

Un beau jour, nous avions enfin décidé de sauter le pas et, à notre tour, faire comme tous ces couples, dont nous avions lu pour notre plus grand plaisir, leurs histoires d’échangisme. Nous avions donc d’un commun accord, décidé de rencontrer un couple échangiste, mais, nous ne sommes pas adepte des boites de nuit, et nous étions alors trop timides à l’époque pour nous rendre dans un club échangiste. Nous hésitions aussi pour nous inscrire sur des sites de rencontre spécialisé.

Nous souhaitions que l’acte soit le plus naturel, et le plus spontanée possible, plutôt que de faire une recherche sur internet ou nous rendre sciemment dans un club. Un jour, lors de l’anniversaire de nos amis, nous avons été présentés à un couple, eux aussi invité pour la soirée de leurs anniversaires de mariage.

Très bonne soirée d’ailleurs ou je me suis personnellement bien éclatée. Nous avons bien sympathisé avec ce couple, très sympa du reste, et nous nous sommes tous de suite senti très à l’aise avec eux, comme si nous nous connaissions de longue date. Nous avions alors parlé de tous et de rien, de la famille, du travail, des vacances, etc…

C’est là que tout a commencé, quand ils nous ont avoué qu’ils avaient passé leurs dernières vacances au cap d’Agde. Un déclic, se fit dans ma petite tête et à en croire le regard brillant de mon mari, dans la sienne aussi. Il me l’avoua d’ailleurs plus tard dans la soirée ?

C’est ainsi que nous avons cherché à en savoir plus sur leur vacances, car nous savions qu’il y avait un des plus gros clubs d’échangisme la bas, et nous voulions savoir si nos nouveaux amis l’avaient ou non fréquenter.

Après un long moment, où nous avons tourné autour du pot, nous avons enfin compris à demi-mot qu’Olivier et Sandrine l’avaient fréquenté. Bingo, nous sommes nous fait plein de film en rentrant le soir chez nous avec mon mari en faisant l’amour comme des bêtes.

C’est un couple fort sympathique, charmant, et le courant passe très bien entre nous, ils seront donc parfait pour notre réaliser avec eux notre petit fantasme intime.
 

 
L’approche pour en arriver au but final fut longue, pleine d’ambiguïté, nous ne voulions pas les choqués, ni les heurtés bien sûr, c’est pourquoi nous y sommes allé à pas de loup, mais je ne vous en ferai pas le récit ici, car ce serait beaucoup trop long. Je préfère vous raconter notre soirée très chaude.

Nous avons invité pour diner nos nouveaux amis et éventuel compagnon de jeu sexuel, les biens nommés Olivier et Sandrine. Ambiance décontracté tous le long du repas, Sandrine et moi-même nous avions revêtu une tenue très sexy. Pour Sandrine, ce fut une jupe fendu jusqu’en haut des cuisses, bas porte-jarretelles que l’on pouvait apercevoir, lorsqu’elle croisait, ou décroisait les cuisses. Elle portait également un décolleté plongeant avec un t-shirt en V, très moulant sans aucun soutien-gorge et l’on pouvait très nettement distinguer ses tétons tous dure à travers le tissus de son polo.

Pour ma part, j’avais une micro jupe et des bas en résille, pas de petite culotte afin d’être plus disponible, et j’avais également pris soin de bien épilé ma petite chatte laissant juste un petit filet de poil au-dessus de ma fente, un haut en dentelle noir très transparent pour parfaire ma tenue, et comme Sandrine, je ne portais aucun soutien-gorge afin que ses messieurs puissent mater mes petits nichons à travers la dentelle. Je précise aussi que comme ma copine mes tétons étaient également tous durcis par l’excitation et le doux frottement de la dentelle sur le bout de mes seins. Ma petite chatte n’était pas en reste car elle était aussi très humide.

Pour nous mettre à l’aise, ses messieurs ont proposés que chacun déshabille la femme de l’autre. Nous nous sommes laissé dévêtir très sensuellement avec des petits frôlements de mains sur le bout des seins ou sur le clitoris. J’étais folle d’envie, et la moindre caresse déclenchait chez moi, des sensations de plaisir intense.

Une fois que nous étions Sandrine et moi, totalement nues, ils nous ont caressés de façon très chaude, tour à tour, nous pelotant les seins, nous léchant le bout des nichons, nous caressant le cul, jusqu’à nous passer des doigts dans la fente pour trouver nos clitoris et nous les titiller. Leurs jeux sexuels consistaient à faire à la femme de l’autre exactement la même chose et au même moment. De cette façon pas de jalouse, et nous prenions un alors beaucoup de plaisir à nous faire ainsi peloter et caresser par ses mains inconnus, devant nos époux respectifs.

Sandrine et moi nous ne sommes pas resté de marbres, deux belles bites bandantes se tenaient face à nous, alors nous nous sommes occupés comme il se soit. Nous faisions alors grossir encore plus ces queues qui grossissaient à vue d’œil. Tout d’abord en caressant à l’aide de nos mains la queue du mari de l’autre, puis doucement mais chaudement en les introduisant doucement dans nos bouches et en gobant leur queue, et comme l’avaient fait nos maris auparavant, nous avons fait les mêmes choses au même moment.

S’en est alors suivi deux longues pipes goulues. Je jetai de temps à autre un œil sur mon homme qui prenait visiblement beaucoup de plaisir à se faire sucer par la bouche de Sandrine. Je ressentais certes un peu de jalousie, mais ce sentiment était plutôt agréable, et je redoublais alors d’ardeur sur la queue de mon amant afin de rendre jaloux mon mari à mon tour.

Nos hommes, pour ne pas être en reste, pas égoïste pour deux sous, ont approché leur langue de notre clito pour nous nous lécher eux aussi goulument la chatte. Deux très bons 69 supers hard s’en sont suivis, très excitant et très chaud. C’était vraiment une torride partie de jambe en l’air que nous étions alors en train de vivre.

C’est Olivier qui éjacula en premier dans ma bouche. Voyant cela, mon mari a joui très fort, puis a fini par éjaculer dans la bouche de Sandrine. On était fatigué mais heureux d’avoir joui aussi fort. Le sexe de mon homme était si tendu dans la bouche de Sandrine, ça me faisait tellement jouir de le mater lui prendre la bouche. Nous avons fini la soirée nue, autour d’une bonne bouteille de champagne histoire que nos hommes se reposent un peu, puis nous nous sommes ensuite rendus, tous les quatre dans notre chambre à coucher afin de consommer alors ces unions adultère que nous avions alors initier.

Sandrine et moi, nous nous sommes étendus sur notre lit conjugal à mon chéri et à moi. Tandis que nos partenaires d’un soir, son venu sur nous afin de enfin, nous posséder la chatte. Olivier après avoir mis un préservatif sur son sexe, s’est donc allongé sur moi. Et m’a alors pénétré avec une douceur infinie qui me fit jouir d’une façon si agréable que je ne pus contenir un cri de plaisir. Mon mari s’allongea également sur sa partenaire, afin lui aussi de la posséder dans la position du missionnaire.

Encore une fois, nous avons énormément jouis tous les quatre, ne retenant plus nos cris de plaisir intensifié par le fait de voir nos partenaire s’éclater avec une autre personne.

Nos orgasmes furent si intenses, que nous nous sommes promis de revivre très rapidement cette histoire érotique. Rendez-vous fut donc pris chez nos amis pour le match retour que je vous conterai certainement, afin que tous comme nous, des couples possédant le même fantasme puissent eux aussi passer à l’acte suite à notre expérience qui fut un réel plaisir pour mon mari autant que pour moi.

Un couple sympa et échangiste
 

Rating 2.62 out of 5
[?]

Une réponse à to “Histoire érotique d’échangisme”

Laisser un commentaire

Membres en ligne