Mon histoire érotique vécut avec le facteur.





Mon histoire érotique avec le facteur

 

Il faisait particulièrement chaud ce jour-là, et malgré le fait que j’avais pris une bonne douche presque froide une heure au pare avant, j’avais beaucoup de mal à supporter mes vêtements sur ma peau.

 

J’étais alors seule chez moi, et j’ai donc décidé d’ôter mes vêtements. Je me suis donc retrouvé dans ma cuisine entièrement nue à l’exception d’un petit string qui me rentrait dans les fesses.

 

J’entrepris de préparer le repas, il devait être 10H30 du matin. J’avais mis un peu de musique pour me tenir compagnie. Sans vraiment m’en rendre compte, je me suis mise petit à petit à bouger mes fesses aux rythmes de la musique. Après les fesses ce fut le tour de mes longues jambes fines, puis bientôt, tout mon corps dansait nue pendant que je préparais le repas de midi.

 

Bizarrement la chaleur ne me gênait plus, et je m’amusais comme une petite folle toute seule dans ma cuisine. Enfin seule, c’est du moins ce que je croyais, car, alors que j’étais debout devant la table de la cuisine en train d’éplucher des pommes de terre, tout en remuant mon petit derrière de droite à gauche, je me retournais alors pour mettre les pelures dans la poubelle.

 

Je poussai alors un grand cri de terreur car je vis une tête qui me regardait par la fenêtre de la cuisine. Mon cœur battait la chamade, et toute sorte de chose horrible me traversèrent alors l’esprit. Je fus toutefois très vite rassuré lorsque je reconnus mon facteur qui avait pour habitude de regarder par la fenêtre de la cuisine si j’étais là, cela lui évitai de faire tout le tour de la maison pour aller sonner à la porte. J’étais donc tout à fait d’accord puisque c’est moi qui lui avait proposer afin de lui faire économiser un peu de temps et d’énergie. Je jetai donc mes déchets à la poubelle et me hâtai d’attraper un torchon pour m’essuyer les mains.

 

J’ouvris alors la fenêtre en grand et salua gaîment  le facteur qui venait me livrer un DVD que j’avais commandé sur le net. Et non ce n’est pas un dvd de cul désolé messieurs de briser ainsi vos fantasmes. Je le saluai donc,et m’excusai d’avoir hurlé quelques minutes au pare avant.

 

A la tête qu’il faisait je sentais alors que quelque chose n’allait pas, oui mais quoi. C’est alors que je me suis rendu compte que mon facteur m’avait maté le cul pendant que je dansais devant la table, et qu’à présent, il était en train de reluquer mes seins ainsi que ma chatte que la dentelle de ma petite culotte ne cachait presque pas.

 

Il me tendit le dvd et me demanda de signer le reçu. Chose que je tentai de faire de la façon la plus naturelle qui soit, mais ma main tremblante me trahissait toutefois. Il devait se rendre compte, sans compter le fait que je devais être rouge comme une tomate, que je venais de me rendre compte de ma nudité, et par politesse, afin de ne pas me mettre plus dans l’embarras, il me souhaita une bonne journée.

 

J’en fis de même, lui souhaitant bon courage pour la fin de sa tournée. Il me dit qu’à présent il était plus léger et plus heureux, et que la fin de sa tournée serait des plus agréables.

 

Je pris cela comme un compliment pour lui avoir montré mon corps nu.

L’aventure s’est arrêter là, c’est bien pour cela que ce n’est qu’une histoire érotique, sauf que, depuis cette exhibition accidentelle, je ne pense qu’à une seule chose, c’est de recommencer. J’aimerai aussi que mon facteur me fasse l’amour pendant sa tournée. Mais je ne sais pas trop encore comment je vais m’y prendre d’autant que mon facteur est marié, et moi aussi d’ailleurs, et comme vous vous en doutez, je ne peux pas demander conseil à mon mari, lol.

Donc si l’un d’entre vous a une suggestion pour m’aider à concrétiser avec cet homme voyeur, et faire en sorte que mon histoire, devienne une histoire de sexe, alors  je me ferais un plaisir de vous conter la suite de mon aventure coquine avec ce beau jeune homme.

 

Coralie, 28 ans

 

Rating 3.33 out of 5
[?]

Laisser un commentaire

Membres en ligne