Notre premier trio





Nous habitons le nord et avons la cinquantaine, mariés depuis 20 ans nos ébats sexuels sont devenus routiniers. J’ai confié à ma femme que mon fantasme était de la voir faire l’amour devant moi avec un inconnu. Aprés bien des hésitations elle a enfin décidé de tenter l’expérience.

Sur le net nous avons contacté un représentant parisien en déplacement dans notre région, il avait un studio prés de Lille et nous y invita. Ma femme est sexy, blonde cheveux courts, 95c, chatte épilée, lui avait 60 ans, un physique assez quelconque. Nous avons discuté d’un peut tout en buvant du champagne, ma femme était assise entre nous sur le canapé. Aprés un certain temps notre partenaire a commencé à lui caresser les bras, puis le ventre, il s’est penché pour l’embrasser sur la bouche mais elle a détourné la tête, il l’a embrassé dans le cou en lui caressant les seins, elle fermait les yeux et se laissait faire.

Je les regardais. Assez vite l’homme a glissé sa main sous la jupe de ma femme, il lui a écarté les jambes et soulevé la jupe, je voyais bien sa main qui s’activait sur sa culotte. Rapidement elle s’est retrouvé en culotte, l’inconnu s’est levé et s’est déshabillé complétement, ma femme n’osait prendre aucune initiative.

Toujours debout il lui présenta son sexe devant la bouche et d’instinct elle commença à le sucer, il grognait de plaisir, je bandais. Il lui a demandé d’écarter sa culotte tout en continuant à le sucer, elle le fit, lui dévoilant sa chatte. Il était trés excité, il ne tarda pas à lui enlever le dernier bout de tissus qu’elle portait, lui écarta les jambes et enfila une capote pour la prendre sur le canapé, à côté de moi.

Je regardais sa queue aller et venir dans la chatte de ma femme qui gémissait de plaisir. Elle a jouit une première fois en le chavauchant, il était assis sur le canapé, elle lui faisait face et imposa son rythme.
Il l’embrassait sur la bouche comme il voulait, elle était devenue sa chose. Elle se laissa sodomiser sans problème, il la prenait longuement et me regardait triomphant, elle avait perdu toute pudeur.

A plusieurs reprises il se fit sucer puis lécher les couilles et entre les fesses, elle ne lui refusait rien. Sa première éjaculation se produisit sur les fesses de ma femme, je regardais hébahit, elle remuait le cul en sentant le sperme tout chaud qui coulait sur sa raie. Par la suite elle me confia qu’elle avait eu honte mais qu’elle avait vraiment pris son pied.

Nous pensons recommencer.

Rating 4.25 out of 5
[?]

Laisser un commentaire

Membres en ligne