Je joue les voyeurs de ma chambre d’hôtel





Voici l’histoire érotique que j’ai pu vivre cet été, enfin dont j’ai plutôt été le témoin ou bien le voyeur. Nous avions loué mon épouse et mes deux filles une chambre d’hôtel en bord de mer pour quelques jours. L’hôtel était on ne peut mieux situé car nous avions seulement la rue à traverser pour nous retrouver sur la plage. La fenêtre de notre chambre donnait également sur la plage.

 

Un soir alors que tous le monde dormait, je suis aller fumer une cigarette sur le balcon. Il devait être dans les deux heures du matin. A cet heure là, plus personne ne passait dans la rue. Je ne voyais pas non plus la mer à se de l’obscurité, mais j’étais en revanche bercé par le bruit des vagues.

 

J’avais presque terminé ma cigarette, lorsque mon regard fut attiré par des bruits juste sous ma fenêtre à quelques mètres de moi. Il s’agissait d’un jeune couple appuyé sur le muret qui séparait le trottoir du sable. Le jeune homme était assis sur ce petit mur, quand à sa copine, elle était debout devant lui.

 

Je pus voir amusé qu’elle voulait mettre ses mains près du sexe de son homme, mais lui la repoussait à chaque fois en lui ôtant les mains. Mais ce que femme veut…, c’est pourquoi elle revenait sans cesse à la charge. Je compris pourquoi il ne voulait pas, il parlait avec la jeune femme, puis regardait dans ma direction. Je compris alors que ma position de voyeur gênait cet homme.

 

La jeune femme en revanche continuait imperturbable. Au bout de quelques tentatives l’homme abandonna pensant sans doute que sa copine n’irait pas plus loin. Je vis que la jeune fille s’activait à hauteur de la ceinture de ce garçon, mais sans pouvoir voir précisément ce qu’elle faisait réellement. En tous cas, elle bougeait à présent le bras comme si elle le branlait.

 

Après quelques mouvements de sa main, son copain la fit stopper à nouveau, tout en lui parlant. Elle se retourna dans ma direction, me fit un petit salut de la main, puis se retourna et poussa son copain sur le muret. Le jeune homme se retrouvait à  présent allongé. La jeune femme s’agenouilla sur le trottoir, et là, je n’en croyais pas mes yeux, elle baissa la tête en direction de la queue de son mec, et se mit à le sucer sous mes yeux.

 

Je dois admettre que de la voir tailler une pipe en pleine rue ainsi m’as foutu une sacrée gaule, et j’étais très étroit à l’intérieur de mon bas de pyjama. La jeune femme continuais de pomper cette queue, tandis que son copain lui maintenait à présent la tête entre ses mains, lui dictant ainsi la cadence qu’il souhaitait qu’elle donne à cette fellation en public.

 

Après quelques minutes, la jeune femme se releva, et l’homme se brailla. Il disparurent ensuite tous les deux de mon champs de vision. Je vis alors que la jeune femme ne marchait pas très droit. Cela explique pourquoi elle n’avait aucune gène à sucer son homme devant sachant pourtant que je la regardais faire.

 

Je ne sais pas si il lui as éjaculer dans la bouche, où bien s’il avait stoppé pour aller terminer leur relation sexuelle plus loin, il n’empêche que cette petite séance de voyeurisme m’as mis dans une pêche d’enfer. Je bandais comme un taureau. Je rentrais donc dans la chambre, me glissais dans le lit, tout contre ma petite femme. Par chance sa chemise de nuit était relevé et son joli cul m’apparaissait alors nu.

 

Je frottais ma bite tout contre ses fesses, puis je tente à l’aide de mon bout de trouver l’entrée de son sexe. Après plusieurs tentatives, je trouve enfin l’entrée de son vagin. C’est très sec. Logique, elle n’est pas excité. Je plante cependant le bout de ma queue à l’intérieur de sa vulve, tout en passant ma main devant pour caresser son sexe. Je passe la main le long de ses poils pubiens, insistant un peu plus à l’endroit ou devait se trouver son clitoris.

 

Sa chatte s’écarte un petit peu, et devient de plus en plus humide. Je m’enfonce un peu plus. Ma main remonte le long de son corps, afin de trouver ses seins. Je caresse alors le bout de ses seins par dessus le tissus fin de sa nuisette. Ses tétons durcissent. Je me met à bouger en elle, doucement en lui donnant de petit coup de queue, puis plus rapidement. Elle gémit, se réveille, me sourit et continue de se laisser faire.

 

Pendant que je fais l’amour à ma femme, je revois cette fille en train de faire une pipe à son mec en pleine rue. Ça m’excite grave. J’éjacule à l’intérieur du vagin de mon épouse. Elle se tourne m’embrasse et se rendort aussitôt. J’en fait de même.

 

Cette nuit là, j’ai fait beaucoup rêve érotique concernant cet épisode coquin dont j’ai pu être le témoin privilégié.

 

Merci d’avoir lu ma petite histoire et peut être à bientôt…

JP

Rating 3.50 out of 5
[?]

Laisser un commentaire

Membres en ligne